MENU

PORTRAIT : Marie-Ségolène Naudin, déléguée à l’enseignement de ParisTech

Marie-Ségolène Naudin a été nommée, en début d'année 2020, déléguée à l'enseignement de ParisTech.

Quelques mots de mon parcours…

Diplômée du Master Grande Ecole de Neoma Business School (ex. ESC Rouen) et spécialisée en Direction Générale et Management Agile, j’ai réalisé mes premières années de carrière en ressources humaines, principalement en formation, recrutement et accompagnement des personnes et des organisations.
Après plusieurs années en cabinet, j’ai décidé de mettre mes compétences au service du monde de l’enseignement supérieur, tout particulièrement sur les questions d’innovation pédagogique, de management et de leadership.
Chargée d’enseignement en parallèle en école d’ingénieur, j’ai de ce fait aujourd’hui la chance d’être pleinement immergée dans ce monde passionnant et challengeant des écoles d’ingénieurs.

 

Comment je vois ParisTech et les défis à relever

Depuis près de 20 ans, ParisTech œuvre à l’excellence du modèle des grandes écoles d’ingénieurs françaises.
Aujourd’hui, la dynamique de changement dans laquelle se positionne ParisTech est tout particulièrement prometteuse pour l’avenir de la fondation, de ses écoles membres ainsi que de leurs élèves. Plusieurs défis selon moi se profilent :

• ParisTech a conscience que l’innovation pédagogique tient aujourd’hui une place centrale dans l’avenir de l’enseignement supérieur. L’excellence académique de chacune des écoles et la qualité des étudiants qui y sont méritent que soient mises à leur service les meilleures pratiques en termes d’enseignement. Il est donc essentiel d’accroître constamment la veille sur l’actualité de ce qui se fait au sein des meilleurs établissements d’enseignement, et de renforcer et développer nos liens avec de nombreuses universités prestigieuses à travers le monde. Le but étant de déployer encore davantage des pratiques pédagogiques riches et innovantes, comme par exemple l’enseignement des soft skills.

• L’une des priorités est également d’augmenter les synergies et la coopération entre les écoles du réseau ParisTech, tant en termes de partage d’expériences que mise en commun des actions en matière de formation. En accroissant la transdisciplinarité, ParisTech œuvre au rayonnement de chacune de ses écoles, et à la promotion de la formation d’ingénieur à la française, en mettant en valeur la pluridisciplinarité du réseau.

• Enfin, et c’est peut-être le plus important, ParisTech a le réel désir de créer les conditions d’un mieux-être chez ses étudiants, quel que soit leur profil et leur histoire, afin de les accompagner tout au long de leur scolarité dans leurs projets et leurs rêves.


Qu’est-ce qui m’intéresse particulièrement dans la mission de déléguée enseignement et ce que j’en attends


Les raisons qui m’ont menée à accepter cette mission sont nombreuses, tant la richesse des relations y est grande et les défis nombreux et passionnants.
J’ai vraiment aujourd’hui la volonté de mettre en avant et de valoriser l’enseignement en grande école d’ingénieur à la française et la formation d’excellence proposée par les écoles de ParisTech.
De plus, le travail en collaboration avec les différentes commissions de ParisTech promet d’être passionnant, tant par la diversité des défis à relever que par l’approche globale que permet une telle transversalité, et ce aussi bien par rapport aux besoins des étudiants que du corps enseignant, ce qui permet d’apporter de vraies solutions aux problématiques que chacun rencontre.

Il y a un réel plaisir à construire et à participer à l’élaboration d’un projet collectif ambitieux et tourné vers la réussite. Développer le partage entre écoles et étudiants, favoriser la coopération et les actions communes, accompagner la tournant de l’innovation pédagogique, accompagner les étudiants et les aider à faire tomber les barrières qu’ils rencontrent… sont autant de challenges motivants et prometteurs pour la suite.

 

Qu’est-ce que je vais pouvoir apporter

Investie en tant que chargée d’enseignements en école d’ingénieur, dans des matières innovantes et nouvelles, j’ai accompagné de nombreux élèves de grandes écoles d’ingénieurs pendant plusieurs années. Aujourd’hui, j’ai acquis une vraie conscience de la nécessité des étudiants comme des écoles d’avoir des enseignements et des formations challengeants, novateurs, et de développer des méthodes qui permettent aux premiers de s’épanouir et aux seconds d’accroître leur rayonnement.

La commission a besoin de quelqu’un qui soit une véritable interface entre les nombreux interlocuteurs en présence pour accompagner les défis actuels. Développer le travail collaboratif, l’accompagnement et l’ouverture dans le contexte stimulant qu’offre le réseau de ParisTech sera une de mes plus grandes motivations.

LIRE L'INTÉGRALITÉ DE LA NEWSLETTER DE FÉVRIER 2020

LES ÉCOLES de ParisTech